Les grandes étapes du projet d’inscription

Le processus d'inscription sur la liste du patrimoine mondial est un long chemin qui se fait sur plusieurs années. Seuls les pays signataires de la convention du patrimoine mondial peuvent présenter, pour examen, des propositions d'inscription de biens situés sur leur territoire.

De nombreuses étapes sont à franchir, au niveau national et international, avant d’intégrer la liste des biens inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.


A l’échelle nationale :

1) Figurer sur la liste indicative des biens français

Cette liste est un inventaire des biens que la France a l’intention de proposer à l’inscription au Patrimoine mondial. La France considère ces biens comme étant un patrimoine culturel et/ou naturel d’une Valeur Universelle Exceptionnelle (V.U.E) susceptible d’être inscrits sur la liste du patrimoine mondial.

1996 : inscription des îles Marquises sur la liste indicative de la France en tant que “bien culturel”

Depuis 2010 : nouvelle inscription des îles Marquises sur la liste indicative de la France, mais cette fois-ci en tant que bien mixte (à la fois culture et nature)

2) Constituer le dossier de candidature

Ce dossier doit démontrer la Valeur Universelle Exceptionnelle (V.U.E) du bien à travers les 10 critères fixés par l’UNESCO et proposer des outils de gestion permettant de le protéger et de le mettre en valeur. La constitution de ce dossier se déroule en 3 étapes qui sont à terme validées par le Comité français du patrimoine mondial (CFPM).


A l’échelle internationale :

3) Être sélectionné par la France

Le dossier de candidature est déposé par la France, état-partie signataire de la convention du patrimoine mondial, auprès du Centre du patrimoine mondial qui devra valider le caractère complet du dossier et son enregistrement sur la liste des candidats. Le dossier est alors transmis aux organisations consultatives de l’UNESCO.

4) Examen du dossier par les experts internationaux

Le Centre du patrimoine mondial transmet le dossier de candidature à ses organes consultatifs : le Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) pour l’évaluation des aspects culturels et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) pour les aspects naturels du bien. Des experts internationaux feront une visite de terrain pour évaluer la pertinence du bien au regard des critères de l’UNESCO, son état de conservation et sa gestion. Les experts rendront alors leur avis sur le dossier.

5) Inscription sur la liste du patrimoine mondial

Les membres du Comité du Patrimoine mondial votent pour l’inscription du bien sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Taputapuātea
Te Henua Ènata - les îles marquises
2020 © Direction de la Culture et du Patrimoine